Rouen, Normandie

par

Charles BORDESSOULE

Le centre de Rouen est parcouru par une rue d'origine romaine mais encore pleine de maisons à pans de bois dont certaines ont peut-être connu Jeanne d'ARC.

 

La rue du "Gros Horloge" va donc de la Place du Vieux Marché (où notre Pucelle à été brûlée) jusqu'à la Cathédrale (où elle avait été jugée), avec, en son milieu, le beffroi qui porte ce fameux "Gros Horloge". Sa particularité est qu'il n'a qu'une aiguille.

 

  

"Rue du Gros" : diminutif pour "Gros Horloge". On aperçoit l'horloge au fond.

 

 

Fontaine du "Gros"1 et 2 : un fouillis de constructions en bois, en pierre de plusieurs époques et styles.

Façades bois :  sur la place du Vieux Marché.

    

 

Rue du "Gros" 2 et 3  : avant et après le "Gros".

           

Cathédrale 1 et 2  : la cathédrale que Monet peignait sans arrêt pour capter la lumière changeante.

  

 Vitraux 1 et vitraux 2. C'est une église moderne construite pour exposer les vitraux sauvés d'une église détruite pendant la guerre.
 
Sur ce site, le spectacle créé en 2003 en souvenir du travail de Monet et qui aura lieu cet été encore.   http://www.dboc.net/rouen/oc_rouen_cathedrale_nuit.php
 

Charles BORDESSOULE, membre de RIAQ-VOYAGES et RIAQ-FORUM

cbordess@wanadoo.fr