Troubles liés au vieillissement : comment s'y retrouver ?

Certains troubles du vieillissement sont bénins et typiquement dus à l'avancée en âge, tandis que d'autres traduisent une perte d'autonomie. Entre les deux, il existe des symptômes et des comportements difficiles à attribuer à l'une ou l'autre catégorie. Voici quelques repères pratiques qui peuvent vous aider à faire la différence, et à consulter le cas échéant.

 

Vieillissement et perte de poids

Avec l'avancée en âge, il est typique de perdre un peu de poids. En revanche, si la personne mange correctement et qu'elle perd 5% de son poids en 3 mois ou 10% en 6 mois, il peut s'agir d'un souci de santé : anémie, insuffisance cardiaque…
 

Un essoufflement au repos

S'essouffler lors d'un effort, c'est fréquent et normal. En revanche, si la personne s'essouffle à faire une tâche qui ne l'affectait pas quelques semaines auparavant, si elle est plus essoufflée couchée qu'assise, si elle ne respire pas bien allongée et doit se surélever pour dormir, il est recommandé de consulter un médecin, car de tels symptômes peuvent évoquer une insuffisance cardiaque par exemple.
 

Une ou des chutes

Encombrement, tapis, fil du téléphone, état du sol, chaussures inadaptées, etc., sont autant de facteurs susceptibles de provoquer des chutes. La première chose à faire est donc un état des lieux et un réaménagement si nécessaire. La prise de certains médicaments, tout comme une perte de poids, peuvent aussi être à l'origine d'un risque accru de chutes.
 

Si elles persistent sans cause apparente, prévoyez une consultation car elles peuvent être liées à une baisse de tension ou à une hypertension, à des pathologies cardiaques ou neurologiques.
 

Les problèmes de mémoire

Oublier le nom de ses proches ou ranger son sac à main dans le réfrigérateur, sont certes des signes qui évoquent la maladie d'Alzheimer ou une autre démence.

Toutefois, certains petits troubles de la mémoire peuvent avoir une autre origine comme tout simplement une baisse de l'ouïe ou de la vue, qui entrave la perception des informations et les souvenirs.

Certains troubles de la mémoire et des souvenirs peuvent aussi évoquer une tendance à la dépression. Attention également aux changements de personnalité (agressivité, entêtement, apathie…), qui accompagnent souvent les maladies neurodégénératives.

L'insomnie

La durée du sommeil tend à diminuer avec l'âge tandis que les personnes âgées font volontiers une sieste dans l'après-midi. En revanche, somnoler toute la journée ou se réveiller fatigué, ce n'est pas normal. Ce type de fatigue peut être lié à des apnées du sommeil, à une dépression, à des problèmes de mémoire, etc.

La déprime

Au-delà de l'humeur dépressive passagère, la dépression est une vraie maladie. Chez les personnes âgées, un syndrome de glissement vers la dépression est assez fréquent après une infection ou un accident. Les troubles de l'humeur doivent donc être surveillés et dépistés pour être traités.
 

Source : Isabelle Eustache

http://www.e-sante.fr/sante-de-la-personne-agee-troubles_lies_vieillissement_retrouver-NN_13523-111-10.htm


Recherche : Ronald Doucet

Le 9 octobre 2008